Histoire

Sommaire

Dernière modification : 27/11/2020


Section IV - Chapitre 5

Une aubaine

Les conseils mutaniens avaient lieu au moins une fois par semaine et avaient pour but de définir pour chacune d'entre elles de redéfinir clairement les objectifs attendus pour chaque membre. L'environnement mutanien étant en perpétuelle évolution, les grands projets du groupe ne cessaient de varier, ne laissant aucune place à une éventuelle monotonie. Douze mutants, ainsi rassemblés en un même lieu. Douze membres qui avaient accompli tant de choses, avaient conquis tant de peuples et avaient effrayé tant de mondes. L'air était silencieux mais terriblement lourd. C'est dans cette atmosphère que l'impassible Mutanos fit démarrer le Conseil.

Sans quitter son siège, il fit flotter le corps du joueur d'un mouvement de bras, comme s'il le tenait, mais à distance. Il fit alors léviter au centre de la salle pour le présenter à ses membres.

- Voici un joueur de la Circonscription de l'ADM[13], plus connu sous le nom de Remi, responsable de la communauté lumienne depuis maintenant près de 14 cycles. Lorsqu'il s'éveillera, nous allons enseigner à ce joueur notre façon de vivre et de combattre afin qu'il apprenne du peuple mutanien, à l'échelle même de ses capacités physiques et spirituelles, l'objectif étant de...

Un membre l'interrompit aussitôt, bien que ce fusse rare d'ordinaire.

- Mutanos, il s'agit d'une grave erreur. Certains administrateurs qui nous considèrent en nuisance ont sûrement eu un accord avec ADM[13] et ont envoyé un "espion" ici pour nous dépeindre, c'est une évidence. Cela fait déjà trop longtemps qu'il est ici, détruisons-le et renvoyons ce qu'il en restera là d'où il vient.

C'est Orr qui avait parlé. D'autres mutaniens haussèrent également le ton et marquèrent leur contestation. Torm renchérit :

- Je partage cet avis. On ne peut pas laisser ce corps puant dans un monde si sain, nous ne tarderons pas à le regretter. Il faut l'enfermer, l'étudier et...

- Veuillez cesser de jacasser immédiatement. Mutanos a encore des informations à vous apporter, s'irrita scari27 d'une voix ferme.
Il se tourna alors vers son mentor qui le remercia d'un hôchement et reprit la parole.

- Les administrateurs sont des dieux dans ce monde et peuvent changer les règles du jeu à n'importe quel moment et ce, de n'importe quelle façon. Nous apporter ce joueur et mélanger ainsi deux peuples aux niveaux de vie si différents relève de leur décision et j'y vois là une aubaine entre nos destinées. Nous avons à apprendre d'eux autant qu'ils ont à apprendre de nous, et cela en bien des aspects. Considérons cette entité comme la clé qui facilitera les communications futures entre nos deux univers.

Chalou50 esquissa un sourire :

- Et s'ils en apprennent un peu trop et qu'ils veulent se battre, ça redonnera de l'intérêt aux combats et aux guerres :)

 

Orr, toujours pas convaincu, soupira.

- Je désapprouve, Mutanos. Cela ne nous apportera que des ennuis.

- Un bien mauvais choix, chef, grinça Learnia.

- Lui apprendre notre style de vie, hum ? N'est-ce pas là un peu trop nous exposer aux yeux des autres mondes. Si d'autres peuples apprennent à faire ce que nous savons, nous pourrions perdre notre monopole, s'enquit Xordos.

Mutanos sourit et enchaina.

- C'est précisément là-dessus que vous porterez une attention toute particulière. Chacun d'entre vous serez amenés à être à ses côtés au moins pour une journée. Vous serez donc les maîtres de son apprentissage et les juges de ce qu'il doit savoir ou pas. J'ai une confiance aveugle en votre sens du discernement, tous autant que vous êtes et je me porte garant des méfaits qu'il pourrait causer. Soyez assurés qu'il sera expulsé, à la moindre incartade.

Les mutaniens se regardèrent chacun avec anxiété. Il ne faisait aucun doute qu'ils n'avaient jamais eu à vivre ce genre de mission et encore moins à souffrir d'un apprenti. Tous se demandèrent silencieusement comment adapter leurs missions respectives à la présence d'une telle gêne. Deemsos, toutefois, fut le seul à trouver l'expérience intéressante.

Scari27 poursuivit d'un ton sec.

- Ne soyez pas naïfs ni craintifs, vous faites partie de l'élite de l'univers et certainement de tous ceux qui l'entourent. Je fais appel à votre mémoire, nous avons déjà eu divers visiteurs ici. Certains ont pu constater ce que nous sommes capable de produire, en terme de ressources, d'armement et d'organisation. Citez-moi un peuple capable d'en faire autant, même en nous espionnant pendant des mois, c'est tout bonnement impossible. Appliquez-vous simplement à l'oeuvre, et vous pourrez une fois de plus réaliser que les ordres ne sont pas donnés au hasard. 

Son intervention mit fin aux différentes complaintes encore en vigueur. Le conseil était sur le point de prendre fin mais c'est à ce moment que la voix du chef retentit une dernière fois.

- L'un d'entre vous devra l'accompagner dès son réveil et le présenter à chacun d'entre vous pour son apprentissage. Cette personne s'assurera également de la bonne progression du joueur, au quotidien. Learnia, cette noble tâche te revient directement.

- C'est une blague j'espère ? Pourquoi moi ? rétorqua la mutante électrique.

- Parce que les garçons sont plus attentifs avec les filles, et que tu es la plus féminine d'entre nous, jusqu'à preuve du contraire, se moqua scari27.

Learnia continua de se plaindre quelques instants mais, face à la persuasion du bras droit mutant, se résigna à la volonté hiérarchique et quitta la salle du conseil avec le lumien qu'elle déposa au sol dans un hall extérieur...

- C'est une bonne chose que ce soit toi, fit une voix derrière elle.

Elle ne répondit rien. Marixos s'approcha d'elle.

- Une partie de toi répond au nom de lumienne, même si elle est enfouie. C'est cette part de toi qui résonnera en lui et qui construira un lien de confiance entre vous. C'est indispensable à ce genre de mission.

Learnia grinça.
- Ahhh toi aussi tu le penses ? Je me doutais bien qu'il me choisirait pour cette raison idiote mais vous vous trompez. Cette partie de moi a complètement disparu.

Marixos haussa les épaules.
- On n'oublie jamais vraiment ses racines, mais tu as peut-être raison après tout. Quand se réveillera-t-il ?

- Je ne sais pas, mais je ne vais pas attendre 8 ans, je vais décharger toute ma frustration sur lui.

- Sois ferme mais juste. Nous ne sommes pas tous aussi pédagogues que toi. Tu seras plus à même d'encadrer cette chose que tu ne le penses. Je te laisse avec ton nouvel équipier.

Marixos s'éloigna mais s'interrompit un instant.
- Learnia ?

- Oui ?

- Je n'ai pas oublié ce dont tu m'as parlé il y a quelques jours. C'est un projet ambitieux. Très ambitieux. Il faudra beaucoup de temps avant que cela se fasse. Peut-être que ce lumien pourra nous servir.

- Garde un peu mieux ta langue alors et tout deviendra possible. 

 

Précédent : Chapitre 4 - L'indésirable