Histoire

Sommaire

Dernière modification : 10/11/2017


Section I - Chapitre 1

La création

Les Onze

Il était une fois rien ou plutôt si : 11 adolescents, tous créatifs, innovants et informatiquement très habiles. Tous avaient un point commun essentiel : le désir de façonner un monde à leur image, qui leur ressemblerait, leur permettrait de mettre en pratique toutes leurs compétences humaines et techniques afin d'arriver à créer un monde parfait.

A cette époque, aucun jeu permettant une immiscion dans un monde naturel généré aléatoirement n'existait ; toutefois, il était évident que prochainement, l'arrivée des nouvelles technologies et des révolutions du jeu vidéo seraient à l'initiative d'un jeu multijoueur où il serait possible de simuler la vie virtuelle. Confiants en l'avenir, les jeunes créatifs prirent les devants et fondèrent un jeu multijoueur où chaque utilisateur se verrait attribuer un personnage ayant une assignation. Les personnages pouvaient se déplacer et écrire dans un chat et ils avaient pour unique et seul objectif de survivre. Ce jeu fut baptisé World57, et ses concepteurs se définirent comme étant Administrateurs.

World57 pouvait permettre aux joueurs de jouer ensemble en temps réel mais le monde était vide : il n'y avait que le sol, le ciel et les joueurs. Les administrateurs mirent alors la seconde partie de la conception du jeu : la génération de l'environnement et de ses règles. Pour mettre en place un tel système comportant une génération aléatoire de monde suffisamment poussée, ils avaient besoin d'une immense quantité de ressources vives. La solution retenue fut de créer le monde depuis un ordinateur interne au monde.

Ils mirent alors au monde une intelligence artificielle capable d'automatiser toutes les actions propres à la création d'un monde : entités, environnement et tout ce qui en découlait. Elle se trouvait sous la forme d'un immense volatile et réalisa sa mission en entamant la création de plusieurs entités en tous genres pour distraire les joueurs et leur donner envie de jouer dans un monde qui se remplissait au fur et à mesure.

Les joueurs furent ravis de cette révolution de World57 mais lorsqu'ils virent l'immense volatile que représentait l'IA, ils furent choqués et terrifiés. Lorsqu'ils s'en rendirent compte, les administrateurs s'en amusèrent et décidèrent, pour ajouter du piquant, d'officialiser le rôle de la créature : en faire l'ennemi numéro 1 de World57, l'antagoniste principal qui servirait de bourreau à tous. Le simple volatile devint un immense dragon d'un blanc immaculé avec une immense dose d'énergie en lui. Sa présence faisait tout fondre sur son passage, allant du sol jusqu'à la mémoire vive du jeu. Conscients que l'utilité du dragon était d'effrayer, les administrateurs ne le sortirent que pour les "grandes occasions". Elle devint tout de même symbole de terreur de la maigre communauté ; fiers de sa création et de son impact sur leur monde complètement sous leur contrôle, les administrateurs la baptisèrent L'Alpha Parcourus.

 

A cette époque, le serveur ne se composait que d'un seul monde et les joueurs commençaient à peine à évoluer dans un environnement qui leur était tout à fait nouveau. C'est dans ce monde que l'Alpha fut installé et pouvait librement dominer sur le monde principal et sur les joueurs ; cette entité disposait d'une puissance à même de créer la vie et de la reprendre d'un seul battement d'ailes, du moins théoriquement. Le monstre avait été crée pour deux raisons principales : permettre aux administrateurs de générer le monde d'une part, puis d'en assurer l'équilibre d'autre part et tester leurs innovations numériques sur les joueurs de l'époque ; c'est pour ces raisons que l'Alpha était loin devant tout le monde en matière de puissance.

Représentant près de 10 fois la taille et la puissance d'un enderdragon, il était considéré comme une entité légendaire, terrifiant le peu de population qu'il y avait à cette époque. Il en émanait une très large aura, à tel point que ses passages étaient accompagnés de grands vents très sombres et très denses : la nature perdait une partie de ses propriétés, les couleurs fondaient, les ruisseaux s'évaporaient... C'était le juge et régisseur parfait du monde et c'était là la volonté des administrateurs que d'observer à quel point une seule et même entité pouvait entraver l'équilibre de ce qu'ils avaient bâti sans difficulté. Il avait à sa disposition un grand nombre de capacités lui permettant de survivre suffisamment longtemps pour maintenir son règne actif. Personne ne pouvait s'opposer à lui.

A suivre : Chapitre 2 - Alpha Parcourus