Histoire

Sommaire

Dernière modification : 15/11/2017


Section I - Chapitre 5

Empty World

Empty world

Quelques minutes s'écoulèrent avant que le joueur ne reprenne ses esprits. Il ouvrit les yeux et toucha le sol. Ce dernier était moite, creux, poussiéreux. Il regarda alors à ses pieds et constata qu'il était allongé sur... rien. Il planait. Il chercha du regard tout autour de lui et ne vit que du blanc... Il n'y avait nulle perspective, ni bâtiment, ni sol, ni ciel. Tout était d'un blanc immaculé. En réalité, la seule chose qu'il vit était le dragon qui attendait son réveil en battant de ses longues ailes. On ne distinguait nulle émotion sur le visage d'un Alpha, mais on aurait juré apercevoir un sourire. Alors qu'il se relevait, il eut le temps d'apercevoir les yeux du dragon s'illuminer de mauve à nouveau. En une fraction de seconde, deux rayons rouges en sortirent en direction du joueur. Le volatile attendait le réveil du guerrier pour poursuivre le combat. Le joueur manoeuvra une rapide roulade de côté (peu évidente quand on plane) pour l'esquiver de justesse. Il se prépara alors à contre-attaquer en volant ; il s'élança vers l'Alpha mais s'arrêta immédiatement. Son épée avait disparu. Pris de stupeur, il tenta alors d'en fabriquer une autre mais il était trop fatigué pour se concentrer... L'Alpha continuait de sourire. Le joueur ferma les yeux et pu invoquer une boule de feu. Il la lança sur le dragon mais ce dernier tira à nouveau de ses yeux des lasers rouges qui provoquèrent une explosion de plein fouet sur le joueur. L'humain tituba... et tomba dans le vide pour de vrai cette fois. La magie qui l'avait fait planer jusqu'à maintenant s'était évanouie. Il chuta. Il parvint à se concentrer de nouveau, mais avec beaucoup de mal désormais. Il ne voulait pas perdre... Pas après un tel combat. Sa volonté lui permit de voler afin de faire cesser sa chute mais il était à court d'énergie. Il sentit la fin arriver.

 

Les capacités de l'Alpha s'étaient accrues dans ce monde vide ou les siennes étaient en tout cas en chute libre. Le joueur dû se rendre à l'évidence et médita. Alors que l'entité surnaturelle s'apprêtait à utiliser une autre de ses compétences, le joueur l'interrompit en criant et l'implora d'attendre. La voix était faible mais brave et autoritaire . Elle obtint l'effet escompté. Le dragon regarda le joueur et attendit. Ce dernier était dans un état très grave. Il supplia le dragon de respecter ce combat et son adversaire. Dans de telles conditions, le combat était inégal voire même déloyal. Lui n'était qu'humain et ses pouvoirs étaient récents. "Tu ne seras pas déçu d'avoir vaincu un tel ennemi dans de telles circonstances ? Ne serait-ce pas trop facile ?" sourit le joueur. Sa voix claire et naïve anéantie par la peur et la fatigue résonnait dans ce monde vide...

Le dragon ne bougea pas d'un pouce et continuait à regarder la misérable créature en train de se débattre pour ne pas tomber. Le joueur poursuivit et demanda de nouvelles armes et une armure. Des soins seraient un plus. Il savait que le combat était fini et n'avait plus rien à perdre. "Sauf si... tu as peur du potentiel d'un simple joueur" conclut-il finalement.

Il cessa alors de parler. Parcourus ne bougeait toujours pas. Il attendit marqua une longue pause. Soudain, pris d'une soudaine fureur, il se rua sur le joueur d'une extrême vitesse, bondit vers le joueur et l'écrasa d'un coup d'aile ; il l'attrapa ensuite de ce qui lui servait de "main droite" et écrasa son crâne sur sa main gauche. Ce faisant, il le jeta dans le vide. Ces dernières attaques avaient achevé l'humain. Le combat était terminé. L'avatar fut mis K.O et tomba dans le vide, incapable de faire quoi que ce soit.

 

 

"Il a gagné ! Enorme surprise, pas vrai ?", lança le plus blond de la bande à ceux qui ne s'étaient pas lassés du combat. Deux autres se levèrent et sortirent de la pièce. Il ne restait plus que le plus jeune et le barbu, plus celui qui avait parlé. "Mais c'est pas possible de battre ce truc !" cria le gosse. "En même temps, vu la map, c'était joué d'avance." soupira le blond qui froissa une feuille de papier et visa à côté de la poubelle. Le barbu posa sa main sur l'épaule de son collègue. "Noraj, les joueurs sont trop nazes pour exister dans ce monde, ça fait longtemps que c'est prouvé.". Il balaya sa main d'un geste vif : "Mais arrête de dire n'importe quoi, y a pas beaucoup de joueurs jte signale, il nous en faut plus pour voir. Un seul mec pourra jamais gagner contre ce gros piaf !"

Le blond rit : "Hey c'est pour ça qu'on l'a crée, pas vrai ?". Le môme se leva alors de sa chaise et cria dans toute la pièce. "Bon ça suffit maintenant, j'en ai assez de voir ce gros monstre tout casser dans le monde ! Ou on laisse le dragon pourrir dans le monde vide, ou on fait respawn le joueur, on le soigne et on les fait se battre une dernière fois." Le barbu ricana : "T'as l'air à cran dis-donc, c'est parce que c'est ton petit monde qu'il a purgé ?".

Une voix nouvelle retentit alors dans la pièce, celle du plus sportif de la bande : "Pourquoi pas après tout, laissons une dernière chance au gosse, on verra bien qui gagnera World57 après tout.". Il cligna de l'oeil en direction du môme : "Et puis, le combat n'était pas loyal du tout, et plutôt ennuyant.". On procéda au vote à main levée et le respawn fut adopté. Le barbu était le seul qui avait refusé et constatant son infériorité, se mit à injurier ses collègues. On lui promit alors que sa création ne serait jamais détruite en cas de défaite... Simplement cachée quelque part, en attendant qu'elle serve de nouveau. Apaisé par cette dernière proposition, le barbu se calma et tapota nerveusement sur les touches de son clavier.

 

 

Toujours dans l'enfer blanc vide de sens, d'entité et de tout, l'Alpha ne bougeait plus. Le dragon se concentrait pour regénérer un portail qui le ramènerait dans l'autre monde. C'est alors que ses yeux s'illuminèrent vivement. Il n'avait pas réussi à fabriquer un portail mais avait trouvé trace d'une entité. C'était le joueur qui volait en direction du dragon. Il était parvenu à sortir de son K.O un peu plus vite que prévu. Autre point : il était maintenant équipé d'une armure resplendissante et d'une épée qui n'avait jamais été si tranchante. "Ne fais pas cette tête, dit-il, l'équipement spontané, tu m'as déjà fait le coup !"

 

Les deux adversaires s'examinèrent une dernière fois, avant de se lancer dans un autre round, qui cette fois serait vraisemblablement le dernier. Le joueur se prépara alors à bondir ; à cet instant précis, les yeux du dragon s'illuminèrent encore et un rayon en sortit que le joueur put esquiver grâce au bond qu'il acheva tout de même. Meneur de cette manche, il assénit le dragon de nombreux coups d'épée que l'Alpha n'eut aucun mal à parer. Son arme avait beau être plus puissante, le dragon demeurait 10 fois trop résistant. Le joueur en fit rapidement le constat et cessa d'attaquer pour réfléchir. Il avait remarqué que les attaques magiques du dragon émanaient principalement de ses grands yeux mauves. Autrement dit, sans doute étaient-ce son point faible et certainement l'unique. Ce furent ces mêmes yeux qui relancèrent un rayon rougeâtre que le joueur esquiva de nouveau en diminuant son altitude d'un mouvement prompt. 

 

Le dénouement tant attendu

Le joueur poursuivit le combat avec cette nouvelle philosophie : arriver à percer les yeux du volatile pour le priver de la plupart de ses pouvoirs. Il essaya donc et essaya encore mais n'y parvint jamais. A mesure qu'ils se battaient, il commençait inévitablement à fatiguer. Le dragon, lui, ne connaissait pas le manque d'énergie ; le combat serait donc perdu s'il venait à durer...  Cette réalité ne faisant pas l'ombre d'un doute, le joueur se concentra de toutes ses forces et dans un accès de désespoir, il utilisa toutes les commandes qu'il connaissait et les amplifia très sérieusement. Le dragon n'en fut pas effrayé et se jeta sur le joueur mais fut arrêté par une nuée de boules de feu, émanant de son corps qui vinrent heurter sa peau rigide et écailleuse. Ce faisant, le joueur compressa tout son poids en lui pour se rendre aussi léger qu'une plume et aussi rapide qu'une hirondelle. Il rua le dragon de coups d'épée desespérés, que le dragon rejeta mais plus difficilement cette fois. Lorsqu'il ne put parer le vingtième, il fut sérieusement touché au bassin et balaya son adversaire en ripostant d'un lance-flammes explosif. Avant d'être atteint, le joueur disparut dans un vif éclair et utilisa la magie qui lui restait pour se rendre invisible quelques secondes... L'Alpha qui n'avait jamais vu personne disparaitre de la sorte fut très surpris ; il sentait toutefois encore son ennemi et savait que nul ne pouvait s'enfuir de ce genre d'endroit sans portail. Il attendit alors la réapparition de l'humain.

Sentant quelque chose qui s'approchait, les yeux du dragon s'illuminèrent de nouveau ; c'est le moment que choisit le joueur pour réapparaître dans son dos et lui trancher la queue d'un coup terrible aussi rapide qu'efficace. Le dragon poussa un hurlement mortel d'une bête en furie ; il se retourna aussitôt pour punir son ennemi, mais ne vit personne. Le joueur avait de nouveau disparu ; alors l'Alpha se concentra sur sa vue pour le distinguer dans toutes ces fumées et brumes qu'avaient crées les boules de feu et les éclairs. Finalement le joueur réapparut, mais cette fois-ci, au-dessus de lui cette fois. L'Alpha n'eut pas le temps de le voir venir car il venait de perdre son oeil gauche, d'un coup impitoyable. L'attaque n'était pas terminée. Le joueur se concentra rapidement pour lancer sept boules de feu très rapides dans le deuxième oeil et s'envola de nouveau. Le bruit tonitruant provoqué par le rugissement du dragon fit trembler Empty World mais aussi le monde originel.

Le dragon était très touché, mais son énergie qui était infinie était demeurée intacte. Bien qu'il eut perdu la vue, ses sens étaient toujours à son service. Malheureusement, sa queue coupée eut une répercussion quasi-immédiate sur ses grandes ailes dont il commença à perdre le contrôle. Quelques instants plus tard, il ne parvenait plus à les bouger ; sans ses ailes, l'Alpha était incapable de se maintenir en l'air et commença à chuter. Son adversaire, lui, avait utilisé ses dernières ressources mais parvenait tout de même à se maintenir en l'air et vit le dragon disparaître dans les profondeurs... Le volatile était dans l'impossibilité de remonter. Son ennemi avait vu juste : ses yeux représentaient sa seule source de magie. S'il avait pu en user, il aurait invoqué un portail ou un vent ascendant pour remonter. Mais c'était fini. L'Alpha Parcourus sombra dans les tréfonds de l'Empty world, rugissant de rage et de désespoir.

 

L'humain était encore là-haut et s'attendait à un dénouement ou une contre-attaque. Ne souhaitant pas se laisser prendre au dépourvu, il rassembla ses dernières forces pour tenter de se téléporter au dragon pour lui asséner le coup de grâce. Une fois prêt, il disparut... mais ne fut pas téléporté auprès du dragon.

Précédent : Chapitre 4 - La lutte originelle A suivre : Chapitre 6 - Eveil