Histoire

Sommaire

Dernière modification : 23/01/2018


Section II - Chapitre 4

Mutopia

La conquête

Quelque semaines avaient passé et la faction s'était beaucoup agrandie. La nature environnante avait été rasée pour faire plus de place afin de faire fleurir camps et villages. La végétation sauvage n'avait plus sa place dans la région, la faction priorisant sécurité et civilité. Néanmoins, tant d'extensions empiétèrent inévitablement sur les habitations de peuples voisins, le peu de joueurs qui avaient décidé de rester à Moor malgré tout. Tanos et ses membres les plus influents étaient déterminés à ne rien concéder. Moor était en train de passer sous leur contrôle. Chaque jour, des groupes de 5 à 10 guerriers étaient envoyés dans des coins de plus en plus reculés du monde, en vue de détruire, de piller et d'imposer la doctrine de la faction. Ce fonctionnement rappelait les méthodes du dragon, mais cette fois, l'accent avait été mis sur l'organisation et l'efficacité. L'avancée et la cohésion mutante étaient en train de devenir un référentiel.

Les administrateurs avaient senti dès le départ que ce groupe de joueurs prendrait de telles dispositions, malgré leur cruauté envers les autres. Mais Moor avait été pensé comme étant un monde de conquête et de combats et la faction ne faisait que trop bien répondre à leurs attentes. Afin de baisser fermement la frustration issue des nouveaux joueurs, ils prirent la décision de leur fermer l'accès à Moor ; ainsi, plus aucun nouveau joueur ne pourrait plus y accéder. A compter de cette période, la faction mutante fut majoritaire dans le monde épique et seuls persistaient de petits groupes minoritaires répartis dans leurs cachettes, attendant leur dernière heure.

 

 

Mutineries

Le jour où Moor fut couvert à 100% par la faction arriva enfin. Tous les joueurs y vivant avaient été recrutés en tant que membre mutant ou avaient disparu du monde ou du serveur. Ce contrôle total eut inévitablement des impacts néfastes sur certains comportements : un sentiment de confiance se démultiplia alors chez certains mutants. Ceux qui parvinrent le mieux à la contrôler continuèrent à obéir aux missions qu'ils recevaient mais quelque fois trouvaient le moyen d'y échapper, s'enrichissaient sans autorisation ou partaient là où on ne leur avait pas demandé d'aller. Quant aux pires d'entre eux, ils envisagèrent la trahison pure et simple envers le chef-dictateur Tanos. Leur récit fait frémir tous qui s'y reconnaissent encore aujourd'hui...

TheBlaze était un joueur qui avait été épargné, puis recruté lors de l'attaque des îles. Dès lors, il avait suivi et honoré toutes les missions qui lui avaient été confiées et avaient plusieurs recrues, mais en son nom. Le membre mutant manipulateur faisait au mieux pour rallier les recrues qu'il faisait à sa propre cause, dans le but de créer un groupe interne. Au bout d'un mois, alors que la faction mutante comptait 80 membres, le groupe de Blaze comptait une trentaine de joueurs, tous ralliés à sa cause de façon plus ou moins secrète. Les membres mutants qui n'en faisaient pas partie ne se doutèrent de rien, excepté Tanos, qui depuis le début savait.

Vint le jour où Carmin alla trouver son chef afin de lui faire part de ses suspicions quant à TheBlaze et un groupe qu'il aurait fomenté. Tanos l'écouta attentivement puis lui demanda s'il était inquiet. Carmin répondit qu'il ne l'était plus à l'instant où il avait senti la quiétude de son mentor ; Tanos fit alors part de ses réflexions à son membre de confiance : il avait des projets pour sa faction. Beaucoup de projets qui ne sauraient être réalisés avec un si grand nombre de joueurs. L'heure du plan social avait sonné.

Le surlendemain, Tanos, Carmin, Broig et quelques autres de ses membres les plus fidèles quittèrent la base, prétendant une mission de la plus haute importance à accomplir, réservée à l'élite. TheBlaze en fut informé et sentit que sa gloire était peut-être arrivée. Il patienta une heure puis une deuxième heure et ne voyant pas Tanos revenir, il rassembla tous les joueurs qu'il avait enrôlé et mit une grande partie du QG sens dessus-dessous, détroussa ceux qui ne faisaient pas partie de sa meute, pilla dans les réserves des plus hauts gradés, mit le feu aux cultures et fouilla dans les affaires du haut-dirigeant. TheBlaze n'avait pas peur de Tanos. Il l'estimait certes sûrement très puissant, mais s'était laissé penser qu'un ou deux comme lui ne feraient pas le poids face des mutants en mutinerie surentraînés et qui plus est venant de doubler leurs équipements. Il ne tarda cependant pas et une fois ses fourberies accomplies et quitta la base suivi de ses 30 fidèles. Ils partirent vers les montagnes, dans l'idée d'y fonder leur propre clan.

 

Le Plan social

Lors de son ascension, TheBlaze qui était en tête de file, et ses partisans traversèrent multiples rivières, falaises, prés et rochers. Quelques minutes de marche s'écoulèrent ; le leader se retourna pour vérifier qu'on lui suivait bien et se rendit compte que certains membres du groupe manquaient vraisemblablement à l'appel. Il continua toutefois 2 ou 3 minutes et se retourna de nouveau : il ne restait que 5 joueurs derrière lui. Les autres avaient disparu. TheBlaze demanda où étaient les autres mais personne n'avait rien vu. Pris d'une angoisse soudaine, il pressa le pas. Quelques instants plus tard, il fut interpellé et se retourna une dernière fois mais ne vit plus que 2 joueurs : Broig et Ween, faisant partie du groupe de confiance de Tanos ; à leurs pieds se trouvait tout l'équipement pillé par les traitres, qu'ils venaient de perdre en mourant.

TheBlaze comprit vite que Tanos l'avait laissé faire pour le retrouver et le détruire ; il sourit et enfila son meilleur équipement en une fraction de seconde, puis se rua sur Ween. Ce dernier fit un rapide pas de côté et propulsa son assaillant en arrière. TheBlaze prit alors son arc et décocha une multitude de flèches très rapides sur Ween qui en périt presque. Broig décocha à son tour pour venger son collègue mais TheBlaze esquiva promptement la majorité des projectiles. Ce faisant, il aperçut les 30 membres de son groupe qui avaient réussi à le retrouver, malgré qu'ils fussent tous démunis et donc sans armure. Les mutants rénégats cernèrent Carmin et Ween, et les blessèrent de ce qui leur restaient et de ce qu'ils purent ramasser au sol de l'équipement pillé.

 La lutte dura de longues minutes ; bien qu'inférieurs en nombre, Broig et Ween résistèrent et tuèrent. Les joueurs tués respawnaient immédiatement à l'endroit où ils venaient de mourir. TheBlaze avait utilisé un générateur d'auto-spawnpoint : tous les joueurs tués dans la région respawnaient là où ils avaient péri. Broig et Ween devaient donc combattre des joueurs à l'infini et l'issue du combat était évidente, du moins, c'est ce que le chef des traitres pensait.

Le massacre ne dura pas davantage ; le sol se mit soudain à trembler et le ciel à s'assombrir. Les combattants cessèrent d'actionner leurs épées et levèrent les yeux en l'air : une immense sphère de lave chargée se dirigeait vers eux à une vitesse tout simplement surnaturelle. Autour de la lave pouvaient se voir une dizaine de fireballs lancées vers le sol qui s'abattirent au sol, blessant tous les joueurs sauf Broig et Ween. Tous reconnurent Tanos au centre de la sphère de lave. Elle s'abattit comme un immense rocher enflammé dans la vallée et provoqua une secousse qui n'avait jusqu'alors jamais été ressentie à Moor. Tanos posa les pieds à terre, téléporta ses deux amis à lui et contempla la lave déchirer les rénégats et TheBlaze. Tous moururent et agonisèrent. TheBlaze fut le plus long à mourir ; il tenta un dernier mouvement et visa Tanos de son arc. Il tira mais la flèche ne partit pas. Toujours en feu, il continua d'essayer de tirer mais nul projectile n'en sortait. Tanos se retourna, soigna ses amis et s'enquit de leur statut. Derrière lui, les joueurs périrent dans la lave, perdirent tous leurs objets et repérirent à nouveau dans la lave qui ne s'évapora jamais. Leur respawn était la lave.

Tanos et ses alliés, regagnèrent leur base et firent les réparations nécessaires. Les traitres mutants n'étaient plus là : ils avaient déserté le monde ou le serveur. Aucun de leurs meneurs ne purent quitter la mare de lave où ils avaient été faits prisonniers. Au bout de quelques heures, TheBlaze quitta le serveur à tout jamais.

 

Mutopia

Lorsque tout fut réparé, Tanos eut le droit à de nouvelles "mutineries" mais ces dernières n'eurent jamais le temps d'éclater. Le chef mutant savait tout à l'avance de tous ses membres. Il connaissait leurs caractères, leurs points faibles, leur personnalité et leur fidélité.

Le groupe mutant était en train de se réduire significativement jusqu'au nombre de 30. Les trahisons avaient cessé car tous avaient maintenant peur. Ils n'entreprirent plus rien à l'encontre de Tanos. Vint le jour où ce dernier mit la seconde partie de son plan à execution : il rassembla tous les membres de la faction. Tous parurent immédiatement et 28 joueurs se retrouvèrent devant lui.

Bien qu'il n'en avait pas l'habitude, devant tous, Tanos prit la parole.

- Aujourd'hui marque le début d'une nouvelle ère. Notre faction va se vider de ses joueurs et disparaître définitivement. Une fois éteinte, l'Alliance ne sera plus et Moor redeviendra un monde à reconquérir.

Tous se regardèrent, abassourdis par l'annonce ; certains d'entre eux prirent peur, d'autres crièrent à l'injustice. Ils avaient aidé cette faction à se développer. Tanos n'était qu'un égoïste inconscient. Ils recréeraient une faction sans lui.

Tanos sourit et reprit son discours.

- Je suis Tanos et je prends la parole aujourd'hui devant vous pour vous annoncer que je ferai partie des combattants prêts à reconquérir ce monde. Je ne suis toutefois pas seul dans mon combat et j'invite mes 4 meilleurs combattants à venir paraître devant vous.

Les 4 membres se reconnurent, se levèrent et d'un même élan vinrent aux côtés de Tanos, et se tournèrent vers l'audience. Ils semblaient définitivement graves et décidés.

Tanos s'amusait beaucoup de la frayeur générée par sa grande influence, mais restait sérieux toutefois. Il haussa alors le ton.

- Vous connaissez l'enjeu, vous connaissez vos adversaires. Sachez également ceci : ceux qui ne parviendront pas à reconquérir Moor mourront et ne pourront respirer qu'un océan de flammes à leur réapparition, et ce, jusqu'à ce que leur témérité s'éteigne à tout jamais. Ainsi, l'aventure s'arrêtera pour eux.

La peur la plus totale pouvait se lire dans les yeux de chacun. Tous savaient qu'il n'y aurait pas l'ombre d'une chance possible. Tout leur serait enlevé.

- Ces 4 combattants et moi-même commenceront à planifier notre reconquête de Moor dans très exactement une heure. Une fois ce délai franchi, nous ne saurons reconnaître aucun d'entre vous et mèneront les hostilités nécessaires à notre objectif. Bonne chance à tous.

Tanos recula et regarda tour à tour ses fidèles, puis l'audience. Il s'approcha alors une dernière fois de tous et fit une révérence aux joueurs terrorisés devant lui, puis disparut soudain, avec ses comparses, sans transitions, ni fumées. Il ne restait dans la salle que les anciens mutants, paralysés par la peur, sans aucun espoir et aucun plan. Personne ne parla et personne ne bougea.

Ils n'eurent pas le temps de faire quoi que ce soit, quelques secondes s'écoulèrent et tous reçurent un même message privé qui semblait provenir d'un administrateur. Tous purent lire au même moment ceci :

"Aucun combat n'est envisageable pour aucun d'entre vous. Tanos a déjà gagné. Rassemblez tout ce que vous pourrez rassembler et dans une heure, nous vous téléporterons, très exceptionnellement, à Noor, là où vous pourrez poursuivre vos existences respectives en paix. Tanos semble avoir décidé d'épargner chacun d'entre vous. Priez pour lui et pour ses projets. Ce joueur est sage et puissant mais va devoir faire ses preuves contre bien plus que de simples joueurs ; s'il y parvient, il changera le monde."

 

 

Une heure s'écoula. Tanos fit une analyse complète de Moor ; il ne trouva nulle âme de joueur que la sienne et celle des 4 qui avaient décidé de le suivre. Il s'adressa alors à ses membres. Ce fut les derniers mots de Tanos :

- Le destin nous a rendus propriétaires légitimes de ce monde qui ne servira désormais qu'à nous. Nous sommes des guerriers mais aussi des chercheurs ; nous n'avons plus rien à voir avec des joueurs traditionnels. Nous allons fonder une nouvelle organisation, à la différence que nous ne serons plus un groupe mais une race. En ce jour 0, nous sommes plus que des mutants : nous devenons Mutaniens.

A la suite de cette ultime déclaration, Tanos se rebaptisa Mutanos et rebaptisa également le nom des mutaniens qui se trouvaient devant lui. C'est ainsi que Moor devint Mutopia, première cité-monde de l'univers sur le serveur destinée à servir d'unique quartier général à une race nouvelle dont les possibilités infinies et les activités révolutionneraient les joueurs et leur univers. La recherche et l'évolution allaient devenir leur quotidien. Le serveur venait de voir naître la minorité de joueurs la plus puissante de son univers.

Les administrateurs suivirent ce nouveau départ avec le plus grand intérêt et la plus grande curiosité.

 

Précédent : Chapitre 3 - La prise de pouvoir A suivre : Chapitre 5 - L'âme - VISIBLE