Histoire

Sommaire

Dernière modification : 26/11/2020


Section II - Chapitre 2

Première faction

Le paradis de la guerre

Moor était un monde amplifié avec des reliefs prononcés et uniques. On y trouvait des falaises d'une hauteur invraisemblable desquelles partaient d'innombrables cascades. C'était aussi le cas pour les quelques îles volantes qui dominaient le paysage tels des vaisseaux volants. L'éco-système du monde paraissait féérique, avoisinant une sorte de paradis sur Terre. L'endroit se prêtait à toutes sortes d'explorations et d'aventures et aurait fait la conquête de beaucoup de joueurs s'il ne connaissait pas tant de terreur...

Moor vivait le conflit permanent et ce, à n'importe quel lieu. Qu'il s'agisse de joueurs contre des joueurs, ou contre des monstres, il y régnait en permanence toutes sortes de conflits. Les monstres vaincus étaient détruits. La plupart d'entre eux provenaient du Parcours Originel, de sa proximité avec Moor. A sa création, Moor ne comportait que des monstres du jeu originel, avec toutefois un fort taux d'apparition mais avec le temps, l'ancien World57 ou plutôt les données qui y étaient restées confinées avait commencé à provoquer divers déséquilibrages sur le serveur. Des monstres bugués et étranges avaient commencé à apparaître dans Moor, le plus proche monde du Parcours Originel. Cela donnait lieu à des combats plus que difficiles, face à des entités malfaisantes complètement étrangères à Minecraft.

Le monde se prêtait à d'intenses PVP (Player vs Player) et PVE (Player vs Environment) libres où les joueurs qui perdaient au combat mouraient puis respawnaient, en étant toutefois vidés de leur équipement. Le tueur, s'il était joueur lui aussi pouvait alors s'en emparer et accroître sa force. Cette réalité se prêtait parfaitement à tout autre serveur Minecraft PVP Factions emergeant. Les joueurs étaient ravis de combattre, de vaincre, puis un jour de perdre, mourir et recommencer en mieux.

 

Néanmoins, à partir d'un certain seuil de victoires et de puissance, les joueurs les plus talentueux craignaient de mourir, de peur de devoir repartir de zéro, de tout concéder au premier chanceux venu qui les prendrai au dépourvu, affaiblis après un combat. Cette crainte se retrouvait également chez les plus faibles joueurs qui, n'ayant pas le temps ni l'espace pour se refaire de l'équipement mouraient en boucle, cernés par des joueurs avec plus de moyens. Et ceux qui avaient assez de chance pour ne pas se faire attaquer par des joueurs mouraient à la merci des monstres sauvages de Moor qui n'aidaient en rien. C'était là la limite du mode. Victoire et conquête pour les meilleurs, frustration et anéantissements pour les autres. Au fur et à mesure des conflits, on en oublia vite la beauté du monde.

Lorsque les administrateurs se rendirent compte de ce détournement, plutôt que de simplement désactiver les combats, ils envisagèrent plutôt une solution pour les moins forts : quitter Moor et se rendre dans des monde plus cléments. Mais cela induisait une réinitialisation des données... C'est ainsi que Moor, durant les quelques semaines qui avaient suivi sa sortie commença à se dépeupler de ses joueurs. Le nombre initial était d'environ 100. Il chuta à 70, puis à 30... Les administrateurs virent d'un bon oeil cette décroissance car à la fin, il ne resterait vraisemblablement que les meilleurs.

Les monstres fantastiques et sanguinaires de Moor étaient certes très dangereux mais les récompenses octroyées à leur terrassement étaient en contrepartie vraiment très intéressantes. On pouvait trouver des choses indispensable au travers de l'équipement rare, des objets stratégiques de combat, des oeufs de monstres et parfois même des pouvoirs...

Ces pouvoirs étaient l'héritage laissé aux joueurs de World57 ; à l'instar du combattant de l'Alpha, leur possesseur pouvait améliorer son corps de joueur et effectuer certaines actions décisives, comme invoquer de la matière élémentaire (foudre, feu, eau, ...). De tels avantages étaient avant tout maîtrisés par les administrateurs chargés de l'optimisation du gameplay qui néanmoins firent rapidement face à une réalité notable : il était plus intéressant de combattre des monstres que de combattre des joueurs.

 

L'alliance

Au creux de la plus dangereuse vallée de Moor, une demi-douzaine de joueurs avait appris à se surpasser. A leur arrivée dans cette vallée, ils avaient commencé par se combattre, pour se jauger les uns les autres. Après quelques batailles intenses, ils cessèrent, se rendant compte qu'ils avaient tous une force à peu près équivalente. De plus, les monstres pullulaient dans cette zone en permanence et se combattre entre joueurs n'était définitivement pas la solution. Ils décidèrent alors de créer une alliance plus connue sous le nom de faction signifiant un rassemblement de joueurs combattant des ennemis communs. Les monstres poursuivaient leurs invasions mais la faction nouvelle tenait les assauts avec une efficacité et une résistance redoutables.

L'un des joueurs de cette faction s'appelait Tanos. C'était un génie du combat, tant en PVP qu'en PVE mais aussi un excellent médiateur. C'est principalement lui qui avait été à l'origine de la création de ce groupe, et en son sein, il rassurait les guerriers, partageait équitablement les ressources et rappelait tous ceux qui décidaient de partir (ou de le trahir) à la raison. Tanos n'était pas le plus fort de ce groupe mais il était le plus influent. Il n'était pas craint, juste respecté à sa juste valeur.

Les jours passèrent et les membres de la faction sympathisèrent, à force de jouer ensemble et ils se mirent à entretenir d'excellents liens. Ils avaient tous plusieurs points communs : leur tranche d'âge, leur maturité, leur expérience et surtout leur ambition infinie.

A mesure qu'ils se défendaient face aux hordes de monstres jours après jours, ils devenaient de plus en plus puissants et équipés. Plusieurs fois, ils faillirent être vaincus par d'autres petits groupes de joueurs et tout perdre mais lorsque la situation semblait perdue, Tanos utilisait ses ressources, ses talents et son génie pour tout reprendre le dessus.

C'est ainsi qu'il fut nommé meneur de la plus puissante des factions de Moor. Naturellement, cela ne fit qu'accroître ses obligations, sa sagesse et sa renommée.

 

L'alliance qui venait tout juste d'être créée montra l'exemple aux autres joueurs de Moor qui firent de même. Ainsi, plusieurs regroupements virent le jour durant cette même semaine. C'était là le calme avant la tempête ; la multiplication de tous ces groupes et leur croissance ne pouvait mener qu'à une seule issue : les guerres de factions.

 

Précédent : Chapitre 1 - Nouveau départ A suivre : Chapitre 3 - Le guerrier Tanos