Histoire

Sommaire

Dernière modification : 24/11/2017


Section II - Chapitre 3

La prise de pouvoir

Le départ

Plusieurs jours s'écoulèrent durant lesquelles la faction de Tanos ne perdit pas un seul instant. Tous accumulèrent provisions, armes, pouvoirs et notoriété. Toujours dans le creux où ils avaient élu domicile, d'autres joueurs vinrent les attaquer pour tenter de les dénicher et de les piller mais c'était complètement vain. Certains souhaitèrent les rejoindre ce que Tanos n'objecta quasiment jamais car il savait mieux que quiconque que l'union faisait la force.

Ainsi, la faction s'agrandit jusqu'au nombre record de 20 membres. Avec le temps et le nombre, ces 20 joueurs commencèrent à se trouver bien étroit dans leur creux et décidèrent de le quitter afin se fonder une belle et grande base digne de ce nom. En partant, Tanos fit part de ses projets aux membres de sa faction : conquérir l'entièreté de Moor, en ayant pour dessein d'améliorer le monde et le rendre plus sûr et moins sauvage. Ce grand projet ne pourrait se faire sans apprendre la parfaite maîtrise de ses possibilités et de ses limites de joueur, dans l'objectif de le faire muter en une sorte de joueur ayant un corps et un esprit parfait. C'est ainsi qu'il baptisa sa faction à l'image de ses ambitions : les Mutants.

Ainsi, les guerriers voyagèrent de longs jours avant de trouver l'endroit idéal, décimant et pillant tout sur leur passage afin d'acquérir des armes toujours plus rares et des sorts toujours plus performants. Sur leur chemin, ils recrutèrent certains des meilleurs joueurs qu'ils eurent l'honneur de rencontrer puis de combattre. Les meilleurs d'entre eux étaient "épargnés" mais perdaient leurs équipements en grande partie. En tout, 26 autres joueurs rejoignèrent les rangs de la faction qui gagnait en renommée, jours après jours...

 

L'île convoitée

Après de longues semaines de marches et de victoires, les guerriers parvinrent à un paysage des plus fabuleux : des canyons escarpés bordés de forêts de cascades et surtout une trentaine d'îles volantes majestueuses et dominatrices. Tanos et ses modérateurs ne tergiversèrent pas davantage et voulurent la plus grande et la plus haute île pour base de leur faction. Ils gravirent alors les falaises puis voyagèrent d'îles en îles grâce aux cascades d'eau et parfois à la magie.

Mais ces îles abritaient déjà des résidents pour la plupart puissants guerriers. Et grâce à leur connaissance de la région, de ce qu'ils avaient construits et de leur position ascendante, ils parvinrent à repousser les guerriers mutants en quelques heures. Amers de cette défaite, ces derniers regagnèrent la terre ferme et envisagèrent une solution. Carmin (de son vrai pseudo, Carmin72) était l'un des mutants en qui les autres membres avaient le plus confiance. Talentueux, habile et malin, il avait démontré maintes et maintes fois son esprit de combat et d'envahisseur. C'est ainsi qu'il organisa un blocus autour de l'île des joueurs qui les avaient repoussés.

En quelques heures, les 30 et quelques guerriers mutants se répartirent tout autour des îles volantes de la région. Ils en profitèrent pour acquérir des ressources et piller les courageureux qui s'étaient installés et cachés en solitaires. L'idée de Carmin était d'empêcher tout résident de l'île de poser sur la terre ferme sous peine d'être détroussé et capturé. Et estimant qu'il leur faudrait bien redescendre un jour pour aller tuer du monstre ou partir en quête de ressources, leur défaite ne faisait aucun doute. Il n'y avait donc qu'à attendre.

3 jours passèrent durant lesquels aucun joueur n'était descendu. La faction mutante commençait à s'impatienter et à être fatiguée de transporter toutes ses ressources au risque de se les faire subtiliser à tout moment. Broig, le meilleur archer de la faction qui avait, lui aussi, la confiance de tout le groupe, s'interrogeait beaucoup quant à ces îles et demanda à Tanos d'effectuer une reconnaissance sur quelques unes d'entre elles afin de comprendre pourquoi personne n'en descendait. Ce qu'il fit facilement et rapidement, vue son agilité.

Une fois sur la première île, l'une des plus petites, Broig remarqua qu'elle était habitée d'une dizaine de joueurs, tous convenablement équipés. Il se rendit également compte que l'île était reliée par des ponts à toutes les autres îles. Il emprunta donc l'un d'entre eux juste après s'être rendu invisible et partit en quête des autres îles, tout autour de la grande qui intéressait la faction mutante. Toutes les îles avaient un même point commun : elles étaient toutes habitées par des guerriers, étaient reliées par des ponts et contenaient beaucoup de provisions. Quand il en eut parcouru 4, Broig redescendit rendre son rapport.

- Toutes les îles sont des forteresses. Je pensais que seule celle du centre était intéressante.

Tanos réfléchit un moment puis regarda vers l'île :

- Nous allons forcer tous les guerriers aériens à nous combattre depuis leurs petites îles. Elles sont plus fortifiées mais beaucoup plus petites. Ainsi, ils pourraient chuter plus facilement.

Les membres se regardèrent, étonnés de la déclaration du leader. Broig, lui, sourit car il avait parfaitement compris.

 

L'assaut

10 minutes plus tard, la première flèche fut tirée en direction de l'île, puis la seconde, puis la cinquantième. Une nuée de projectiles s'abattirent sur toutes les îles. L'assaut avait été donné tout autour de la région : 30 guerriers, avec des arcs surboostés et un stock illimité de flèches déversaient leurs flèches sur les pauvres résidents des cieux. Ces derniers ne mirent pas longtemps à riposter. Progressivement, ils commencèrent à quitter la grande île pour se réunir sur les avants-postes des petites îles et défendre leur habitat. Quelques minutes s'écoulèrent avait que Broig confirma à Tanos qu'il n'avait vu aucun joueur quitter la grande île depuis un bon instant, et qu'elle était donc désormais vide.

Tanos fit alors cesser le feu de ses partisans et s'envola vers les îles, sous les yeux écarquillés de tous, car il était peu courant de voir un joueur voler librement à son aise. Il vola en direction de l'île qui l'intéressait et se positionna juste au-dessus, sans même prendre la peine d'esquiver les flèches que ses ennemis lui tiraient. Une fois suffisamment bien positionné, il sortit un petit objet de son inventaire sous la forme d'un cube gris fluorescent. Rapidement, il le brandit et de la TNT en sortit en ligne droite, vers la direction dans laquelle il regardait.

Il répéta l'opération autant de fois que nécessaire en direction des avants-postes jusqu'à être certain qu'il n'en reste rien, dans un vacarme assourdissant et tonitruant. Avec un régime de 3 TNT tirées par seconde, la destruction des petites îles fut propre et rapide. Les avants-postes avaient disparu et leurs occupants, ceux qui avaient résisté aux explosions, commençaient leur chute sur la terre ferme ; une fois au sol, ils furent ravagé par la violence et la férocité mutante. Sous les coups des barbares, ils perdirent tout. Tanos, lui, gagna l'île qu'il convoitait et qu'il avait tout fait pour laisser intacte durant son attaque. Une fois les derniers joueurs pillés et dégoûtés, il s'y installa avec sa faction. 

 

La naissance supérieure

L'île était prise et était destinée à devenir le quartier général de la faction mutante, désormais la plus crainte et la plus respectée de Moor. Tanos réquisitionna les meilleurs architectes et meilleurs stratèges de bâtisses dans le monde pour construire une forteresse imprenable et à son image. La faction comptait désormais une cinquantaine de membres et commença à connaître la paix. Ainsi, des métiers commencèrent à jaillir de cette nouvelle société. On vit apparaître des camps, des usines, puis quelques villages.

L'écrasante supériorité de la faction ne faisait aucun doute mais Tanos estimait toujours que cela était loin d'être suffisant. Il enseigna alors à tous ses membres sans exception tout ce qu'il avait appris de Minecraft et de ses profondeurs. L'art de combattre, de réunir des ressources mais aussi la capacité de voler et d'invoquer des entités. Tout cela était minime et dans bien des cas illusionniste mais pour faire marcher la progression à l'unison, il fallait impérativement que tous aient le même niveau.

C'était là la continuité du projet de Tanos : développer et améliorer une faction de guerriers indestructibles en constante avancée sur une variété de domaines concernant le jeu. Une fois que le monde entier serait pris, il avait pour dessein de voyager dans les autres et même de créer le sien. Des rêves et des idées plein la tête emplirent l'esprit de tous. Néanmoins, le chef de faction avait un rêve supplémentaire : rencontrer un Administrateur...

 

Précédent : Chapitre 2 - Première faction A suivre : Chapitre 4 - Mutopia