Histoire

Sommaire

Dernière modification : 15/11/2017


Section I - Chapitre 7

La transition

La clé sous la porte

Quelques mois s'écoulèrent après la confrontation qui avait ravagé le monde mais aussi le jeu. La plupart des décors avaient été restaurés par les administrateurs mais la gravité du combat pouvait toujours se ressentir. Les joueurs avaient commencé à revenir mais étaient beaucoup moins nombreux qu'avant. World57 mourait à petits feux.

Les administrateurs envisagèrent de nombreuses façons de repopulariser leur monde mais ne trouvèrent jamais l'effet recherché. De nouvelles technologies avaient immergé et le jeu PC était devenu de plus en plus exigeant. On vit apparaitre une poignée de succès de jeux multijoueur à cette époque mais très peu d'entre eux eurent un réel succès ; quoi qu'il en soit, tous étaient plus attirants que le vieilli World57. Finalement, un beau jour, le nombre de joueurs simultanés connectés en moyenne atteignit le franc total de zéro. L'univers crée par les jeunes talents et modelé par le dragon était devenu vide d'humanité et de vie ; le monde ne comptait plus que des bases abandonnées, des souches d'arbre sans feuille, des ruisseaux asséchés et des fossés artificiels.

 

Le vote fut pris quasiment à l'unaminité. Le serveur World57 fermerait ses portes dès la fin de la semaine et ne manquerait à personne.

Personne sauf le douzième administrateur, qui avait rejoint les rangs ce même mois et qui n'avait pas eu l'opportunité de faire ses preuves, ni même d'observer des vrais joueurs. Cette même personne qui avait voté contre la fermeture de World57 car il croyait dur comme fer au potentiel des joueurs et savait que ce monde avait une histoire qui avait marqué esprits et qui continuerait d'imposer sa philosophie pour les générations futures. Mais pour cela, il était hors de question que le serveur ferme.

 

Un nouvel espoir

Les technologies utilisées pour concevoir World57 paraissaient très innovantes lors de sa sortie mais étaient maintenant devenues viellotes comparé à ce qui se faisait de mieux sur le marché. Avant de rencontrer ses onze collègues, le 12ème administrateur s'était penché sur un autre jeu, bien plus élaboré que World57. Codé pleinement en Java, le jeu était sur le point de sortir sa version bêta. Il comportait une grande partie des assets du jeu des administrateurs, tant de ressemblance que c'en fut presque troublant : l'environnement dans toute sa splendeur : des arbres, des ruisseaux, des collines et des grottes, le tout sous une forme ultra-simplifiée. L'aspect construction à l'infini était également un thème phare des deux jeux, thème qui avait été sous-estimé dans World57 où les administrateurs avaient trop misé sur la lutte et le chaos.

Ce jeu en plein essor avait été baptisé Minecraft.

L'administrateur se documenta au maximum sur le projet, croyant avoir trouvé un filon inoüi, une terre neuve où bâtir, une deuxième chance en quelque sorte. Les recherches qu'il fit chaque jour, sans répit, étaient si passionnées que c'en fut terrifiant. Le jeu Minecraft comptait intégrer dans le futur un mode de Survie et un mode Multijoueur. Quelle aubaine ! Les lectures successives et stimulantes ne laissèrent plus de place au doute.

 

Tous étaient réunis dans la petite salle aménagée pour l'occasion. Onze sièges se trouvaient en face de celui qui s'était levé pour prendre la parole. Il marcha lentement d'un pas décidé sur l'estrade et marqua un court arrêt avant de prendre le micro.

"Après 2 ans de bons et loyaux services, World57 va cesser d'exister. Nous avons acquis suffisamment d'expérience pour évoluer confortablement au cours de nos carrières à venir. Ce fut une aventure sympathique...". C'est sur cette fin de phrase que le douzième élu s'avança sur l'estrade et d'un grand sourire indiqua à tous de l'écouter attentivement.

Il présenta alors à l'audience l'ensemble de ses études sur Minecraft, évoqiuant la possibilité de permettre à World57 de persister dans un jeu nouveau, très similaire à ce qu'ils avaient déjà tous connu mais plus rempli et plus contrôlé. Quand il eut fini, tous se regardèrent, particulièrement surpris, se demandant si c'était sérieux ou juste une bonne blague. Lorsque l'innovateur précisa sa pensée de plus belle, on le prit cette fois plus au sérieux. C'est alors que deux camps d'administrateurs s'opposèrent rapidement, l'un souhaitant tenter l'avenir sur Minecraft et l'autre, penchant davantage sur l'arrêt pur et simple de l'exercice de toute activité. Un vote fut alors organisé, sur les onze qui restaient. Ce nombre étant impair, il ne laissait pas la place au moindre faux-fuyant ; l'abstention n'étant pas autorisée, tous votèrent. Le douzième regarda chacun de ses camarades voter à leur tour. Il croisait les doigts. Il avait peur en réalité. Peur des deux futurs, mêlé entre la crainte de tout arrêter et l'appréhension d'être largué dans un jeu où tout le monde a perdu ses repères.

Lorsque le vote fut fini, Minecraft fut téléchargé sur les douze ordinateurs présents dans la pièce, même pour les cinq qui avaient voté contre. "Les prochaines semaines seront consacrées à l'apprentissage profond en large et en travers du jeu. Soyez consciencieux et rigoureux. Dans les années à venir, le jeu connaîtra beaucoup d'évolutions. Ne laissez rien au hasard et nous le contrôlerons.". Le douzième eut un profond soupir de soulagement, et fut pris d'une émotion telle qu'il remercia tous ses amis. Une nouvelle page s'apprêtait à être écrite. Il savait, enfoui au fond de lui, que sa vie était sur le point de changer...

Avant de partir, il annonça qu'il s'occuperait de la transition de l'ancien jeu vers le nouveau. Il restait une tâche à accomplir, et pas des moindres.

 

Le Parcours

Il fit une dernière apparition dans le monde purgé de World57, sous une forme de joueur qu'il connaissait bien. Autour de lui, rien n'avait changé : les arbres, fleurs et ruisseaux étaient toujours présents. Les ruines du dragon aussi étaient toujours là, mais toute vie avait disparu, partout dans le monde. Les animaux et les monstres n'étaient plus générés. World57 s'apprêtait à disparaître.

Avant de venir, le douzième avait eu un bref dialogue avec tous les autres. Il était question de ce qui serait transporté à Minecraft et ce qui serait abandonné ici pour l'éternité. Le membre n°12 tenait à son monde, à ses reliefs et à son histoire. Il encouragea le transport de toutes les structures mais les autres administrateurs ne furent pas d'accord, lui expliquant que cela poserait problème avec l'Empty World et la créature qui y était en chute libre.

Si on fout ce truc dans Minecraft, ça va exploser de partout, même pas en rêve, dit le plus rationnel du groupe. "Sans compter que le monde normal et Empty World ne peuvent pas être séparés, ça créerait des bugs de génération de partout."

Le douzième réfléchit un moment. Ce monde lui était réellement cher. Il quitta la pièce et revint une heure après avec une note à la main, note qu'il tendit au groupe. Sur la note y était inscrit une note en rouge :

Mécanisme de transition : Entité exportée depuis un autre jeu et importé, après conversion en données Minecraft.

 

- Messieurs, j'ai pris la décision d'implanter nos anciens mondes sous Minecraft car ils représentent notre histoire avant tout. Lorsque nous ouvrirons dans ce nouveau jeu, des joueurs issus de tous lieux viendront s'installer dans nos nouveaux mondes. Je dis "nos" car oui, il y aura plusieurs mondes. Des mondes qui seront générés par le moteur de Minecraft lui-même. Des environnements neufs, modernes et réalistes. Il n'y aura qu'un seul monde qui n'ait pas été conçu en Minecraft et je pense que vous avez compris lequel.

Il marqua une courte pause et fit quelques pas dans la salle. Tout en continuant de réfléchir à mesure qu'il parlait, il poursuivit d'un air qui n'avait jamais été aussi grave.

- Ce monde deviendra l'emblême même du serveur, notre trésor de guerre, notre passé. Il fera de nous des dieux auprès de notre civilisation à venir. Si un joueur parvient à accéder à Empty World, il aura gagné et aura prouvé à l'ensemble de l'Administration, chacun d'entre nous que les joueurs, alliés, réfléchis et déterminés ont su déterrer le passé des fondateurs de leur univers. Ils deviendront alors à leur tour des dieux.

Un autre poursuivit : Mais ils n'y arriveront jamais, n'est-ce pas ? Parce que tu as prévu beaucoup beaucoup de choses pour rendre leur progression irréalisablement difficile ? Pour les décourager au maximum et faire en sorte que nous devenions le jeu impossible à finir.

Le douzième acquiesa. "Il faut revoir l'ensemble de la structure du monde. Nous y ajouterons des failles, des labyrinthes et toutes les énigmes nécessaires pour répulser tout joueur, quelle que soit leur origine".

Il montra alors la note qu'il avait amenée. - Mais des chemins complexes ne suffiront pas. Nous devons utiliser toute l'imagination qui nous reste pour créer des créatures incontrôlables et démesurées sous World57. Ces monstres seront gigantesques et bien plus forts que tout ce qu'on a connu jusqu'à présent. Il faut se servir des codes qui ont permis la création de Parcourus. Nous ne pourrons pas faire mieux mais même en moins bien, ça suffira.

- Je vois. Et une fois qu'on aura crée toutes ces choses, on utilisera les mécanismes de transition pour les importer dans notre monde Minecraft. Ils ne seront plus matériellement présents, tout comme l'Alpha, mais les métadonnées élémentaires qui les caractériseront provoqueront une saturation de la génération d'entité et...

- ... et ce monde, dans un jeu normalement destiné à la survie simple et paisible redeviendra un enfer invisible et inédit, symbole du trésor impossible de l'Administration de World57.

 

 

De retour dans le monde, le douzième, dans son corps de joueur qu'il jouait pour la dernière fois, s'envola au-dessus des ruines. Il utilisa alors ses pouvoirs pour déterrer des bâtiments oubliés et en générer de nouveaux, de partout. Rapidement, toutes les anciennes terres du dragon devinrent un amas de complexes et de bâtiments lisses, cubiques et impassibles. L'endroit n'avait plus rien d'un monde naturel. On aurait dit une sorte de grande ville avec des gratte-ciels vides et inhabités. Toutes ces structures masquaient désormais complètement les ruines du dragon qui étaient devenues quasiment infranchissables.

C'est alors que le ciel devint marqué d'une couleur mi-noire mi-mauve. Le soleil et la lune disparurent. L'administrateur regarda autour de lui et put distinguer des dizaines puis des centaines de comètes qui vinrent s'écraser dans le monde. Ces rochers portaient l'emblèmes de circuits imprimés, comme quelque chose qui vient d'être généré. Une fois écrasés, la forme de ces rochers évolua vers des formes de créatures. Certaines formes devinrent bipèdes, d'autres mammifériques, et certaines autres ressemblaient davantage à des volatiles. Peu de temps s'écoula avant que le monde de World57 ne fut submergé par des milliers de monstres. On ne distinguait plus la terre ferme, et un brouillard enveloppa petit à petit toute la région. Les comètes, continuaient de tomber. Le monde était complètement saturé. World57 était prêt à la terrible transition qui lui était destinée. L'administrateur eut un léger sourire et se débarassa de son corps avant son retour définitif à la surface.

 

Les projets futurs des administrateurs consistaient à créer plusieurs autres petits mondes et de les séparer au mieux du monde maudit. C'est pourquoi il fallut les nommer. Le monde de l'Alpha Parcourus fut baptisé Monde Parcours Originel.

 

Précédent : Chapitre 6 - Eveil