Histoire

Sommaire

Dernière modification : 19/05/2018


Section IV - Chapitre 3

Le grand voyage (Suite)

- Où suis-je ?

- Aaah... La belle est réveillée, sourit Learnia. Allez, lève-toi et magne-toi, fit-elle plus sévère.

Le joueur s'éleva alors, mais difficilement. Il sentait quelque chose en lui le ronger doucement de l'intérieur, comme une sorte de sensation de brûlure terrible qui le dévorait... Toutefois, il ne dit rien.

- Comment tu t'appelles, demanda Learnia sans le regarder.

Le joueur donna son nom.

- Et qu'est-ce que tu fais dans la vie ?

- Où suis-je, répéta le joueur, et qu'est-ce que c'est que cet endroit bizarre ? Pourquoi fait-il tout blanc et qu'est-ce que... qu'est-ce qui m'arrive ? Mon corps... me fait mal... Est-ce que je suis encore sur le serveur ?

Le malheureux recula soudain brusquement : il venait d'essuyer une faible décharge électrique.

- Une question à la fois, le lumien.

Elle réfléchit soudain.

- Attends, ne me dis pas que tu ne sais pas comment tu es arrivé ici...

Le joueur baissa les yeux et finit par secouer la tête. C'est alors qu'il se stoppa brusquement et ferma longuement les yeux comme s'il venait de se souvenir de quelque chose... Mais cette douleur qui était en lui l'empêchait de se concentrait correctement. Il perdit ce souvenir.

- Je prends ça pour un non, poursuivit Learnia.

- Désolé...

- Ce n'est pas mon problème, tu sais.

 

Les deux personnages se regardèrent attentivement pendant un court instant, en silence. Learnia finit par le rompre.

- Bon... Voici la situation. Je fais partie du peuple mutanien et tu es ici dans notre base principale, là où toutes les grandes décisions de ce monde et de beaucoup d'autres sont prises. La mutante faisait quelques pas de côté tandis qu'elle parlait. On pouvait sentir une forme d'agacement dans sa voix et dans sa gestuelle.

- Je m'appelle Learnia et je suis censée veiller à ce que tu rencontres tous nos membres. Tu dois passer avec chacun d'entre eux au moins une journée afin que... 

Sa voix prit soudain un élan ironique.

- Que tu "apprennes" de nous, afin de collecter le plus d'informations possibles sur nous, Mutaniens. Bien, j'imagine que tu n'as pas de questions.

Le joueur fit les yeux bas.

- J'en aurai trop pour avoir à les poser maintenant. Continue, je te prie.

Learnia ricana.

- Tu t'exprimes vachement bien pour un primate dans le comas.

Le joueur sourit également.

- Disons que je fais un peu plus d'efforts que les autres, dit-il simplement. La mutante s'alerta.

- Alors tu te souviens de tes petits camarades ?

- Oui, mais pas de la raison de ma venue ici, avoua le lumien.

Learnia n'insista pas davantage et poursuivit ses explications. Le joueur écoutait attentivement et répondait "oui" ou "d'accord" à chacune de ses fins de phrase. Il semblait curieux et perplexe mais la douleur dans son corps semblait augmenter de plus en plus.

- Voilà tout ce que tu as à savoir. Maintenant, j'imagine que je dois te faire visiter tout ça...

Elle se retourna vers le joueur et le vit à genous, et au bord de l'effondrement tant la douleur l'anéantissait.

- Oh, je suis vraaaaaiment désolée, s'excusa soudain Learnia. J'ai oublié de te dire quelque chose de plutôt important.

- Ce monde, Mutopia, a été réadapté pour interdire les loosers de ton espèce, donc l'air que tu respires est affecté par une sorte de poison et tu devrais crever et disparaître d'ici quelques minutes mais avant ça, tu vas beaucoup souffrir.

Elle se mit alors à rire. Le joueur lui n'en pouvait plus.

- Maaaais, ma mission est de te présenter aux autres et il vaut mieux que tu sois en bon état alors pour commencer, tu vas chercher le mutant qui pourra te guérir de ta douleur.

Le joueur tomba au sol. Learnia fit un geste vers lui et une lumière en jaillit. Après quelques secondes, le joueur put se relever.

- Je t'ai guéri pour quelques minutes, mais tu ne tiendras pas deux semaines. Trouve Marixos, et raconte-lui tes problèmes. Il trouvera une solution à ton mal de ventre. Reviens me voir quand tu en auras fini.

Le lumien la remercia et partit vers le premier couloir qu'il aperçut.

 

 

Le joueur fit quelques pas et parvint jusqu'à une baie extérieure, sur un pont qui longeait le château. Depuis son arrivée, il avait trouvé ce monde très silencieux, à la limite de l'effroi. Aucun bruit, aucun mouvement. Seulement un groupe de joueurs dans une ville qui pourrait en abriter 100 fois plus. Il se pencha et vit en contrebas la merveilleuse cité que surplombait ce gigantesque édifice blanc. Les propriétés de distance semblaient comme écrasées, tant le décor était loin ; l'aventurier lumien pouvait voir au loin à plus de 500 blocs...

Le ciel était teinté de mauve et il régnait un léger bruit de vent qui dominait le ravin.

- Ces mecs n'ont plus rien à voir avec Minecraft, pensa le joueur tout bas.

- Minecraft n'a pas pu contenir bien longtemps toute l'étendue de nos ambitions. Cette base de jeu sans saveur n'est qu'ennui et monotonie pour les plus créatifs de notre univers.

Le lumien se retourna vivement pour découvrir qui avait parlé ; il chercha autour de lui mais ne vit personne.

- Et toi ? poursuivit la voix. Comptes-tu demeurer un être sans saveur ou aspires-tu à l'évolution ?

- Avant toute chose, j'aimerais m'entretenir avec Marixos pour qu'il me soulage de ces douleurs qui sont apparemment réservées aux étrangers. Est-ce que c'est toi ?

C'est alors qu'une fumée mauve jaillit de nulle part et prit possession du pont, sans rien qui n'indique la nature de son apparition. Le lumien ne bougea plus et attendit. La voix reprit.

- Mutanos a choisi de confier le sort de son peuple aux Administrateurs et aux insectes qu'ils ont à leur charge. Je respecte son choix et je ne ferai qui puisse trahir directement sa volonté. Toutefois...

La fumée commençait à se dissiper doucement. Le joueur put distinguer des formes qui se dessinaient derrière les derniers gazs. Il put voir un joueur, sans doute mutanien, qui lévitait vers lui, avec un livre en main. Soudain, de son corps jaillit d'autres corps de la même taille. Deux, puis quatre, puis dix. Le lumien reconnut des zombies qui accouraient vers lui.

- ... Toutefois ce monde est trop dangereux pour ceux qui n'y sont pas suffisamment préparés.

Le joueur recula doucement puis accéléré son pas et finit par s'enfuir à toute vitesse à l'opposé des monstres.

- C'est à dire que je n'ai pas d'armes sur moi, halleta-t-il.

- Ces zombies n'ont pas d'armes non plus, ricana le mutant. Peut-être disposes-tu d'une autre source de puissance, auquel cas je te recommande de t'en servir maintenant.

Le joueur continua de courir et finit par atteindre l'extrémité du pont. Il s'arrêta net lorsqu'il vit soudainement apparaître son assaillant devant lui qui lui bloqua le passage. Ce dernier le repoussa en arrière d'une gifle, le rapprochant ainsi des zombies enragés.

- Si tu meurs, dit calmement le mutant, tu ne réapparaitras pas dans ce monde. Ton corps et ton compte seront détruis de ce serveur et tu recommenceras tout de zéro.

Pris de panique, le joueur redoubla de vitesse et courut vers les zombies qu'il contourna habilement. Ces derniers le suivirent, sans se laisser distancer. Le lumien poursuivit sa course encore quelques minutes puis finit par s'arrêter ; la douleur en lui s'était de nouveau réveillée.

Il sourit et se retourna vers le mutant et ses zombies.

- Tout cela est ridicule. Tu ne peux pas me tuer, ce n'est ni la volonté de Mutanos, ni celle des Administrateurs. Tu te ferais sévèrement punir par l'un ou l'autre. Arrêtons ce petit jeu.

Le mutant esquissa un léger sourire sadique.

Les zombies se ruèrent dessus. Le lumien rit en se tordant de douleur. Les zombies le ruèrent de coups. En 10 secondes, le lumien mourut et disparut. Il essaya de respawn, sans succès.

 

A SUIVRE

Précédent : Chapitre 2 - Le grand voyage (Début)